visuelChiro

Définition

La chiropraxie est une médecine manuelle qui se consacre aux problèmes de dos et d’articulations.
Elle a pour but la détection, le traitement et la prévention des dysfonctionnements du squelette et de ses conséquences, notamment au niveau de la colonne vertébrale et des membres. (Plus communément appelés les TMS : Troubles Musculo-Squelettique)

Elle tente de maintenir un équilibre optimal entre tous les systèmes (nerveux, musculaire et squelettique)

Ces dysfonctionnements se traduisent notamment par des douleurs ou une diminution des mouvements.

Le chiropracteur s’intéresse au corps dans sa globalité. Il ne se focalise pas uniquement sur la zone douloureuse mais cherche surtout à identifier l’origine de la douleur.

Les actes de manipulation vertébrale, de manœuvre d’ajustement vertébral et de mobilisation des articulations sont les principales méthodes de la chiropraxie.

Le quotidien (sport, accidents, stress, conditions de travail, mauvaises habitudes, manque d’exercice) est source de tensions qui ont pour conséquences des dysfonctionnements.

L’objectif de la chiropraxie n’est pas de substituer au traitement médical mais d’offrir une alternative, à la chirurgie et aux traitements médicamenteux parfois lourds et contraignants. La chiropraxie est reconnue par le code de la santé publique qui réserve le titre de chiropracteur aux professionnels justifiant d’un diplôme agréé par le ministère de la santé.

Elle est reconnue également par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS)

Pour qui ? Pour quoi ?

Les soins chiropratiques sont thérapeutiques et préventifs. Ils s’adressent à TOUS :

Nourrissons : après l’accouchement, votre bébé aura besoin que les os de son crâne soient remodeler, résoudre ses coliques du nourrisson ou autres problèmes du nouveau né.

Enfants : la croissance entre 3 et 10 ans est une étape riche en évolution osseuse, musculaire et neurologique. Un suivi pour les enfants est important pour vérifier que votre enfant grandit bien.

Adolescents : pas encore adultes, ils peuvent grandir trop vite et développer des problèmes de dos, des scolioses (pathologie que la chiropraxie peut ralentir voir parfois régresser)… Il est donc important également de faire un suivi de l’adolescent.

Adultes : les pathologies du quotidien : tendinite, maux de tête, sciatique mais encore bien d’autres pourront être discuté avec votre chiropracteur

Femmes enceintes : c’est une étape qui chamboule le corps d’une femme ainsi que système hormonal. On observe une laxité chez la femme enceinte qui peut favoriser des douleurs de bassin, de dos, ou d’autres articulations. Un suivi tout le long de la grossesse permet d’avoir un accouchement plus serein et bien préparé.

Séniors : tout autant que les autres, les séniors sont sujets à des douleurs souvent dû à de l’arthrose, une diminution de la mobilité ou des mouvements plus difficiles à faire. Encore une fois, votre chiropracteur pourra vous aider.

Sportifs : les tendinites du tennisman ou encore celle du golfeur, des mauvais échauffements, des entorses, des préparations à des compétitions pourront vous amener à consulter un chiropracteur.

Voici quelques pathologies qui peuvent vous amener à me consulter :

Sciatiques, hernie discale, migraines, douleurs dorsales, entorse, tendinites, canal carpien, torticolis, insomnie, stress, scoliose, troubles de la démarche, certains vertiges, douleur des membres, arthrose…

Alors n’hésitez plus, appelez votre praticien !

La formation

Le diplôme de Chiropracteur est obtenu après un enseignement de 5 500 heures réparties sur 6 années à l’Institut Franco- Européen de Chiropraxie , alliant cours pratiques et théoriques.

Une part importante de la formation est consacrée :

  • à l’anatomie, la rhumatologie, l’orthopédie, la neurologie
  • à l’imagerie médicale
  • aux sciences cliniques et diagnostiques

À partir de la 3ème année, les étudiants effectuent des stages en milieu hospitalier. Six stages d’une durée de 15 jours sont requis, principalement dans les services de Neurologie, Orthopédie Rhumatologie, Imagerie.

La dernière année est consacrée à la pratique de la chiropraxie dans la clinique interne à l’IFEC, durant laquelle 400 consultations doivent être effectuées encadré par des cliniciens expérimentés ainsi que des rapports de recherche sur des sujets en rapport avec la chiropraxie et des comptes rendus radiologiques.

  • Quelle différence avec l'ostéopathie ?

    2 thérapies, qui, pour beaucoup, se ressemblent et leurs différences sont difficiles à voir. Elle se situe au niveau de 2 points importants :

    1 – La formation :

    Les chiropraticiens reçoivent une formation de six ans à temps complet pour obtenir le titre de chiropracteur. De plus, il n’existe actuellement qu’une seule école en France : l’Institut Franco- Européen de Chiropratique (l’IFEC).

    Le diplôme est international, la formation est donc la même partout dans le monde. La chiropraxie est reconnue par l’Organisation mondiale de la Santé (l’OMS).

    Les ostéopathes ont une formation moins réglementée. Il existe 75 écoles d’ostéopathie en France et la formation diffère d’une école à l’autre.

    Vous pourrez également trouver des médecins ou des kinés-ostéopathes ce qui n’est pas le cas pour le chiropracteur.

    2 – Les actes autorisés par les décrets :

    L’ostéopathe aura besoin d’un certificat médical de la part d’un médecin pour pratiquer les manipulations cervicales ; le chiropracteur n’en a pas besoin.

    L’ostéopathe ne peut exercer qu’avec ses mains ; le chiropracteur peut utiliser des instruments en complément de ses ajustements.